creditGénial ! Vous avez gagné au loto ou vous avez hérité d’une somme rondelette ? Vous vous demandez alors s’il ne serait pas plus rentable de rembourser votre crédit immobilier plutôt que d’épargner. Aujourd’hui, avec les taux bas, le remboursement anticipé semble presque toujours gagnant, mais la question mérite une réponse en réalité plus nuancée. Suivez-nous.

Crédit immobilier : les avantages du remboursement par anticipation

Imaginons que vous avez perçu un héritage de 40.000 euros alors que votre prêt souscrit en ce début d’année s’élève à 200.000 euros avec un taux d’intérêt de 2 %. Si vous décidez de vous servir de ce legs pour rembourser en partie votre emprunt, vous allez réduire le coût de votre crédit de 18.600 euros (16.200 € d’intérêts et 2.800 € d’assurance). Et gagner 4 ans et demi sur la durée de votre endettement.

Cela signifie que pour obtenir autant en plaçant votre argent sur 15 ans, il vous faudrait trouver un produit d’épargne avec un taux net garanti de 2,58 %. Une quasi-impossibilité de nos jours.

Rembourser ou pas un prêt immobilier par anticipation ? A long terme, rien ne vaut l’épargne

Toutefois, ce calcul n’est valable qu’à court terme. Si les taux remontent, ce qu’ils sont appelés à faire un jour ou l’autre, il pourrait alors être intéressant de posséder un crédit peu cher à taux fixe. Et s’il n’est pratiquement pas possible de trouver un produit d’épargne aussi avantageux actuellement, une remontée des taux pourrait inverser cette tendance. D’ici quelques années, avec des taux plus hauts, vous pourriez alors transférer votre épargne sur des produits plus rentables.

Si l’on table sur une reprise prochaine des taux, faire le choix de l’épargne semble plus intéressant que rembourser un emprunt.

Petit bémol toutefois : aucun spécialiste n’ose encore se prononcer clairement sur l’évolution des taux à l’avenir. Même si pour la majorité, la tendance de taux bas aussi bien pour l’emprunt que pour l’épargne devrait perdurer. Si l’on prend en compte leur avis, l’idée d’épargner votre pécule ne serait alors pas forcément la meilleure. Même si vous pouvez, en cas de nouvelles baisses des taux d’intérêt, renégocier ou racheter votre crédit à l’avenir.

Miser sur la disponibilité ou réduire vos mensualités de votre prêt à l’habitat

Mais il ne faut pas négliger l’avantage que peut représenter l’épargne en cas de besoin : la disponibilité. Imaginons en effet que vous ayez à faire face à une difficulté (perte d’emploi, problème de santé, dépense non prévue…) le fait d’avoir choisi un placement avec possibilité de retrait immédiat (livret A par exemple) pourra vous éviter le recours à un crédit à la consommation. Pour la plupart des conseillers en gestion de patrimoine, le remboursement est quasi toujours perdant si l’on tient compte de cette liberté qu’offre le fait d’avoir de l’argent « de côté ». D’autant plus que la somme peut également vous permettre d’effectuer des travaux ou des achats destinés à votre habitation et que vous aviez remis à une date ultérieure faute de moyens. Un investissement en quelque sorte !

Reste que vous pouvez également profiter de cette rentrée inopinée d’argent pour alléger vos mensualités. C’est d’autant plus intéressant si vos mensualités sont élevées et que vous peinez à boucler votre budget. Dans ce cas, le remboursement anticipé vous permettra d’augmenter votre pouvoir d’achat.

Si vous êtes proche de la retraite, ne négligez pas cette possibilité qui vous permettra d’alléger vos charges avant la baisse programmée de vos revenus.

En bref :
  • En raisonnant à court terme et d’un point de vue financier, le remboursement anticipé est largement gagnant
  • Toutefois, avec le niveau très bas des taux et leur possibilité de remonter dans un avenir plus ou moins proche, le fait de conserver un crédit pas cher peut paraître plus rentable.
  • Mais si vous en éprouvez le besoin ou si vous êtes près de la retraite, le remboursement pour alléger vos mensualités vous fera retrouver un peu de pouvoir d’achat.
Rembourser son crédit immobilier par anticipation : bonne ou mauvaise idée ?